Bienvenue dans mon atelier spécial émotions épisode 2


Qu’est-ce qu’une émotion ? Suite


Les émotions dites secondaires


Des émotions primaires naissent une multitude d’émotions plus complexes et plus nuancées.


Par exemple, dans la joie nous trouvons facilement l’amusement ou encore le plaisir sensoriel et la fierté.


De même, la culpabilité serait l’association du dégoût (de soi) et de la peur (des conséquences).


Les émotions secondaires sont donc au nombre de dix:


L’amusement, le mépris, la satisfaction, la gêne, l’excitation, la culpabilité, la fierté dans la réussite, le soulagement, le plaisir sensoriel et enfin la honte.



Les émotions, lorsqu'elles sont sources d’énergie, constituent un moteur puissant.

Mais elles peuvent aussi être un frein, nous bloquer, provoquer des effets indésirables et nous empêcher d'agir.


Par exemple la peur de ne pas être à la hauteur peut nous amener à refuser une promotion, à ne pas oser demander de l'aide.


À l'inverse, la réussite d'un projet procure une grande satisfaction, voire de l'enthousiasme.

Elle stimule, donne envie d'aller de l'avant et de s'améliorer.

Elle constitue un élan, une dynamique.


Être attentif à ses émotions, à son ressenti, mettre des mots sur l'intensité de l'émotion développe la conscience émotionnelle et aide à mieux se comprendre et à mieux comprendre l'autre.


Comme nous l'avons évoqué, certaines sont agréables (la joie), d'autres désagréables (la peine, la colère), mais toutes sont toutes de part l'importance du message qu'elles véhiculent.


La colère nous informe de la présence d'un obstacle, la tristesse nous informe d'une perte ou d'un manque, la joie nous informe d'une satisfaction.


Vous trouverez ci-dessous un exercice parmi (beaucoup d'autres) pour commencer un travail sur les émotions.


Exercice en 4 étapes :


Qu’on soit jeunes ou adultes , à l’école, au travail, à la maison ou dans la communauté, quels que soient l’heure ou le jour, nous vivons des émotions.


Les reconnaitre et les accepter, c’est vivre plus librement.


Composer avec ses émotions, c’est avant tout en prendre conscience.


Dans une société où tout va très vite, on nous demande souvent d’accélérer le rythme.


Pourtant, les émotions nécessitent du temps pour être ressenties, accueillies et canalisées .

Les 4 étapes suivantes sont des repères utiles à tout moment.


Commençons aujourd’hui par la première étape :


Comment Identifier / Ressentir une émotion


Prenez quelques instants, fermez vos yeux (de préférence) et laissez venir à vous une situation qui vous a fait vivre une expérience émotionnelle particulière.


Observez ce qui s’est passé en vous sans jugement, dans votre corps, dans votre cœur et dans votre tête.


Décrivez-vous et écrivez tout simplement les sensations physiques et les pensées qui vous ont traversés.


Par exemples : Je me suis senti en colère, écrasé, à l’étroit, avec des chatouilles dans le ventre, léger, effervescent, une tension…


Allons-y ensemble et pas à pas dans cet exercice, je vous donne rendez-vous pour la deuxième étape dans mon prochain article!


N'hésitez cependant pas à demander la suite par e-mail ou dans les commentaires si vous en ressentez l'envie ou le besoin.




9 vues0 commentaire