Série sur Le Sommeil(#1/4)- Phases et Cycles


Le sommeil est constitué d’une succession de trois à cinq cycles de sommeil de 90 à 120 minutes qui se succèdent et correspondent à des rythmes cérébraux. Ces cycles se composent de cinq phases distinctes. Les quatre premières phases correspondent au Sommeil à Ondes Lentes (SOL), les mesures électriques étant très faibles et le cinquième correspond au sommeil paradoxal où le sujet rêve.


L’endormissement (Phase I)

Le cerveau ralentit, le calme s’installe, la respiration devient régulière, à ce stade nous pouvons encore entendre les bruits. L’endormissement passe par la somnolence puis l’assoupissement La somnolence est le stade de l'endormissement (transition entre l'éveil et le sommeil) souvent précédé de bâillement. Il est caractérisé par une réduction de la vigilance, du tonus musculaire et de la fréquence cardiaque.


Le sommeil léger (Phase II)

Phase intermédiaire entre l’endormissement et le sommeil profond. Sommeil léger Le sommeil léger (ou stade 2) occupe environ 50 % du temps de sommeil total. Le sujet est assoupi, mais il est encore très sensible aux stimuli extérieurs. Ainsi en stade 2, environ 50 % des bons dormeurs et 80% des mauvais dormeurs pensent ne pas dormir.


Le sommeil lent – profond (Phase III)

L’activité cérébrale ralentit, c’est la période d’installation du sommeil profond. Le sommeil profond correspond aux phases 3 et 4 : les signes vitaux se ralentissent tout en devenant réguliers. Au stade 3 persiste une très discrète activité musculaire et les mouvements oculaires ont quasiment disparu. C'est à ce moment qu'ont lieu les divisions cellulaires et la production de l'hormone de croissance, d'où l'importance du sommeil chez l'enfant. Le sommeil profond occupe environ 100 minutes au cours d'une nuit moyenne de sommeil, que la personne soit un petit dormeur ou un gros dormeur. Il a tendance à diminuer avec l'âge, au profit du stade 2. C'est la phase la plus importante du sommeil.


Le sommeil très profond (Phase IV)

C’est la période la plus difficile pour réveiller un dormeur, à ce stade le cerveau, les muscles et tout l’organisme sont au repos. C’est le sommeil dit « profond » Le dormeur se coupe du monde extérieur. C’est une des phases clé du sommeil qui est la période dite de récupération. Cette étape est primordiale elle agit sur la récupération de la fatigue physique.




Le sommeil paradoxal (Phase V)

C’est le moment des rêves. On l’appelle " paradoxal " car les ondes émises par le cerveau sont rapides, le visage s’anime, la respiration devient irrégulière comme si l’on allait s’éveiller, alors que PARADOXALEMENT le sommeil à ce stade est très profond. Le sommeil paradoxal correspond à 25% de notre temps de sommeil total. Cette phase se répète toutes les 90 minutes environ, et sa durée s'allonge avec la succession des cycles du sommeil, pour devenir maximale en fin de nuit. C'est la période propice aux rêves (mais aussi aux cauchemars), bien que les rêves puissent survenir pendant le sommeil lent. On a longtemps associé le souvenir des rêves avec la présence de sommeil paradoxal. En réalité on pense aujourd'hui qu'il est possible qu'il n'y ait pas un seul stade du sommeil où ne puissions pas être en train de rêver...


Si vous souffrez de troubles du sommeil, nous pouvons travailler ensemble à une solution adaptée, prenez simplement rendez-vous. (cliquez sur le lien)

28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Contact

 

contact@virginia-dorr.com

13008 Marseille

consultations sur rdv:

en ligne, mail, téléphone
06 71 99 65 54

site ©2020

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon

© 2020